Pain et bringelle brûlée, riz et margoz pour les recordmen du monde

Rédigé le 24/01/2023
E. Moris

Ce mardi 24 janvier est à marquer d'une pierre blanche pour l'île Maurice. Le pays est entré dans le livre des records de Guinness. Grâce à 6 145 collégiens, Maurice a pu battre le record du monde du plus grand drapeau national à l'aide d'une chaîne humaine.

Sauf que ce jour est aussi à marquer pour les participants. Car pour la journée passée, dans le « grand élan patriotique » et au service du pays, selon le Premier ministre, ils ont reçu pour le déjeuner du pain avec du bringelle brûlée (en plus) et du riz et du margoze. Beaucoup se sont lâchés sur Tik Tok et sur Facebook. Ils dénoncent ce manque de considération.

Pour l'instant, difficile de déterminer si c'était le même déjeuner pour tous. Combien de ces collégiens ont reçu du pain avec du bringelle brûlée ? Combien ont reçu du riz avec du margoze ? Y a-t-il d'autres plats qui ont été servis ? Combien d'étudiants ont été satisfaits du menu ? En tout cas, du pain et du bringelle brûlée comme déjeuner, c'est inacceptable pour des adolescents qui ont aidé à établir un record du monde. Ce qui nous amène à d'autres questions. Combien l'État a payé pour le catering ? Qui a bénéficié du contrat ? Est-ce que le Premier ministre et le ministre des Arts et du Patrimoine étaient au courant que les collégiens dont ils étaient si fiers allaient obtenir ce menu ? Qui a empoché combien dans toute l'histoire ?