Stade Anjalay : La collation pain fourré 'diriz, margoz" pas au goût des élèves

Rédigé le 24/01/2023
E. Moris

Cet événement organisé par les ministères de l’Éducation, des Arts et de la culture s'est déroulée sous la pluie ce mardi 24 janvier.

Battre un record pour faire plaisir au petit prince du jour, c'est bien joli, les coulisses sont nettement moins formidables.

Maurice a battu le record du monde du plus grand drapeau national flottant formé par les humains, dans le cadre du 55e anniversaire de l'indépendance de Maurice, ce mardi 24 janvier. Pour cela, un peu plus de 6 145 collégiens ont battu le record du monde de la «largest human image of a waving national flag», sur la pelouse du stade Anjalay, à Belle-Vue, entrant ainsi dans le Livre Guinness des records. Rappelons que le précédent record est détenu par les Indiens, avec 5 885 participants organisé par l’université de Chandigarh et la NID Foundation en août 2022.

Selon le ministre Teeluck, c'est plus de 4 mois de préparation avec la participation de 170 collèges. Le ministre des Arts et du patrimoine culturel, Avinash Teeluck parle d’un « grand moment de fierté pour l’île Maurice » et le Premier ministre de surenchérir parlant « d’un sens d’appartenance à la patrie».

Le chiffre pour l'organisation de cet évènement qui donne le coup d'envoi d'une série d'activités pour marquer les 55 ans de l'indépendance de Maurice, n'est toujours pas connu pour l'heure. Mais on sait d'or et déjà ce que les élèves et bénévoles ont eu pour se sustenter après tant d'efforts. Selon un élève, les autorités ont distribué un pain fourré "dizir margoz" , "dipin zasar bizar", "dipin brinzel, patisson", "dipin diber, laitue", avec un mini cake à la vanille pour les plus chanceux ou une pomme pour d'autres. Pour le repas équilibré, il faudra repasser. Qui a bénéficié de ce contrat comme traiteur ? Est-ce que les invités d'honneur, à l'abri de la pluie, ont eu droit au même service royal ? Affaire à suivre...