Libéré, Adrien Duval parle de «détention illégale» et de «complot»

Rédigé le 23/09/2022
E. Moris

Ce vendredi 23 septembre, en cour de Rose-Hill, Adrien Duval a obtenu la liberté conditionnelle en fournissant une caution de Rs 3000 et après une signature d'une reconnaissance de dette de Rs 15 000, sous des accusations provisoires de conduite dangereuse et d’entrave à une enquête policière.

Rappelons qu'Adrian Duval était impliqué dans un accident de la route à Ebène, dans la soirée du mercredi 21 septembre. L'ancien et fils du leader de l’opposition, avait refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie et a gardé le droit au silence. Il a passé une nuit à la clinique, puis celle de jeudi en détention policière. Son ami et passager de la voiture, Luciano William Martin a passé la nuit en cellule policière avec un test d'alcoolémie de 64mg.

A sa sortie du tribunal, libéré, Adrien Duval a parlé de «détention illégale» et de «complot» face à la presse.