Plainte de l'ASP Ashik Jagai pour incitation à la haine raciale : La convocation d'Akil Bissessur gelée

Rédigé le 23/09/2022
E. Moris

Akil Bissessur a obtenu, hier, une injonction interdisant son interrogatoire dans le cadre de la plainte de l'ASP Ashik Jagai pour incitation à la haine raciale. Ainsi, la police a interdiction de l'interroger jusqu'à 10 heures ce vendredi, heure où toutes les parties ont rendez-vous devant le juge Nicolas Ohsan-Bellepeau.

C'est ce dernier qui a émis l'ordre intérimaire jeudi après-midi. La demande d'injonction était dirigée contre le commissaire de police, le DCP Heman Jangi, l'inspecteur Gunga et l'ASP Ashik Jagai. Rappelons que l'ASP Ashik Jagai accuse Akil Bissessur d'incitation à la haine raciale. L'avocat, qui est déjà accusé provisoirement de trafic de drogue, a été convoqué pour ce vendredi. Cette convocation est donc gelée. La police doit expliquer au juge pourquoi l'ordre intérimaire ne doit pas être maintenu. La demande d'injonction a été rédigée par l'avouée Ayesha Jeewa.