Décès de sœur André, française et doyenne de l'humanité à 118 ans

Rédigé le 18/01/2023
JC Robert

La doyenne de l'humanité, sœur André, est décédée cette semaine à l'âge vénérable de 118 ans. Née Lucile Randon en 1904 dans le Gard, en France, sœur André a passé une grande partie de sa vie dans l'établissement Sainte-Catherine-Labouré de Toulon, où elle est décédée dans son sommeil.


"Je suis le symbole de toutes ces personnes qui ont vécu longtemps et qui, comme moi, ont eu une vie bien remplie"

Elle était devenue doyenne de l'humanité en avril 2022, après avoir été doyenne des Français et des Européens. Une information france tv info.

Sœur André était connue pour son attitude positive et sa persévérance, malgré les limitations physiques qu'elle a rencontrées à un âge avancé. Elle avait déclaré : "On dit que le travail tue, moi c'est le travail qui m'a fait vivre, j'ai travaillé jusqu'à 108 ans". Elle était consciente de son rôle de doyenne de l'humanité, et a été citée en disant : "Je suis le symbole de toutes ces personnes qui ont vécu longtemps et qui, comme moi, ont eu une vie bien remplie".

Bien que la reconnaissance de doyen ou doyenne de l'humanité ne soit pas attribuée par un organisme officiel, sœur André était considérée comme la personne la plus âgée dont l'état civil avait été vérifié par les spécialistes. Le livre Guinness des records l'a également reconnue en avril 2022, après le décès d'une Japonaise de 119 ans.