Le Parti Rényoné dénonce "la stratégie linguicidaire du Rectorat"

Rédigé le 23/09/2022
NP

Le Parti Rényoné apporte son soutien aux organisations qui n’ont pas été conviées à la rédaction du pacte linguistique. Le PaRé exige une vraie politique linguistique pour le créole à l’école et sa promotion.

Le communiqué:
 
Le PaRé apporte son soutien total à la demande formulée par Lantant LKR, le MLK, la FCPE et la FSU. A l’instar de ces organisations, nous déplorons également que sur une question aussi cruciale concernant l’âme du peuple réunionnais, les représentants des associations luttant pour la promotion de notre langue n’aient pas été invités à participer à la rédaction de ce pacte linguistique. Le parti rényoné s’associe d’ailleurs à cette requête et adressera aux représentants des collectivités et institutions concernées ses propositions sur le sujet.
 
Nous saisissons cette occasion pour dénoncer à nouveau la stratégie linguicidaire du Rectorat - consistant notamment à « …s’appuyer sur le créole pour asseoir le français…» ( !!!...) - et exiger une politique linguistique à la hauteur des nécessités pédagogiques, éducatives et culturelles de l’Ecole à la Réunion.
 
Le PaRé rappelle enfin l’un des fondamentaux de son Appel fondateur du 31 mai dernier : 
« …la reconnaissance officielle du peuple réunionnais et de son identité plurielle qui implique notamment l’instauration du bilinguisme créole/français, l’intégration de l’Histoire et des Mémoires de la Réunion dans les programmes officiels, la généralisation de l’option Langue et culture réunionnaises dans le cursus scolaire… »