Prix des courses : Le ticket de caisse va flamber à partir d’avril

Rédigé le 25/01/2023
P.J

22

Les prix à la consommation vont faire l’objet d’une forte augmentation en France entre avril et juin. Les chefs d’entreprises de la grande distribution partagent leur inquiétude. Les nouveaux tarifs 2023 seront appliqués à partir de mars/avril dans les magasins.

À partir du mois d’avril, les prix à la consommation dans la  grande distribution vont une fois de plus être en augmentation. Dans une interview au Journal du Dimanche, Michel-Edouard Lecler, président du comité stratégique des centres E.Leclerc indique que « l'inflation devrait atteindre un sommet entre avril et juin ».

À la suite de la forte inflation de l'année 2022 soit de 12,6 % en décembre 2022 sur un an selon l'Insee, la plupart des  multinationales réclament d'importantes hausses de prix à la grande distribution pour faire face à la hausse des tarifs de l'énergie, des emballages ou du transport. 

Ces hausses réclamées vont de + 12 % à + 30 %, soutient Michel-Edouard Leclerc.  Des chiffres qui sont d’ailleurs confirmés par Dominique Schelcher, le patron de la coopérative Système U. 

Michel-Edouard Leclerc explique au JDD : « Nos acheteurs sont effarés et franchement inquiets » affirmant dans la foulée que « toute la distribution va essayer de négocier ces hausses ».  « Chez E.Leclerc, nous continuons à prendre sur nos marges pour éviter la chute des ventes », assure-t-il. Les nouveaux tarifs 2023 seront appliqués à partir de mars/avril dans les magasins.

Même si certains produits qui ont fortement augmenté commencent à voir leurs prix un peu reculer comme c’est le cas de l'huile, le patron de Système U, Dominique Schelcher, explique dans le JDD  que quasiment aucun fournisseur ne répercute cette baisse.