Vidéo - L'instigateur de la retraite à 65 ans en Suède met en garde Emmanuel Macron : "Ne pas recopier le modèle suédois"

Rédigé le 23/01/2023
NP

6

Si le gouvernement ne cesse de se baser sur ses voisins européens pour justifier sa réforme des retraites et l'allongement de la durée des cotisations, des voix venues de Suède déconseillent à Emmanuel Macron de ne pas suivre le même chemin. Dans un entretien accordé à BFMTV, Karl Gustaf-Scherman, l'homme qui a réformé le modèle de retraites suédois il y a 20 ans en le portant à 65 ans, conseille au président français "de ne pas recopier le modèle suédois".

À l'époque responsable de la Sécurité sociale suédois, Karl Gustaf-Scherman, dit aujourd'hui "regretter" son choix. Il s'en explique : "Il faut que les gens travaillent plus longtemps, mais on ne le leur explique pas. Et nous n’aidons pas ceux qui en ont besoin". Pour rappel, l'âge légal du départ à la retraite en Suède est de 65 ans mais comme confié par Karl Gustaf-Scherman, "beaucoup de personnes qui pourraient travailler jusqu'à 65 ans ne le font pas". L'âge moyen de départ à la retraite dans le pays scandinave est de l'ordre de 62 ans.

Il conseille donc au président français et à son gouvernement "de ne pas recopier le modèle suédois", les incitant à "une réforme française".