La démographie française freinée par le Covid-19 : Le taux de naissances est au plus bas et l’espérance de vie stagne

Rédigé le 21/01/2023
P.J

12

Selon le dernier bilan annuel de l’Insee, le solde naturel a atteint son plus bas niveau historique en 2022. La population française s’élève à 68 millions d’habitants au 1er janvier 2023, en hausse de 0,3 %. Il est également question d’une stagnation de l’espérance de vie.

L’année 2022 est celle où le solde naturel atteint son plus bas niveau de l’histoire française. Au 1er janvier 2023, la population française s’élève à 68 millions d’habitants, en hausse de 0,3 %, souligne le dernier bilan annuel de l’Insee, rapporté par Le Monde.

Après le choc démographique provoqué par le Covid-19, le solde naturel avait connu une légère hausse en 2021. Toutefois, elle n’aura été que d’une courte durée. En 2022, non seulement les naissances repartent à la baisse, mais s’ajoute à cela un nombre élevé de décès, supérieur aux projections. 2022 est ainsi l'année où le solde naturel atteint son plus bas niveau historique. La population française s’élève à 68 millions d’habitants au 1er janvier 2023, en hausse de 0,3 %.

L'Insee relève d'ailleurs une stagnation de l’espérance de vie avec une espérance de vie à la naissance de 85,2 ans pour les femmes et de 79,3 ans pour les hommes. Après une baisse importante en 2020, directement liée à la pandémie, les hommes gagnent seulement 0,1 an d’espérance de vie en 2022, par rapport à 2021. Celle des femmes ne progresse pas. Résultat des comptes : l’espérance de vie pour tous stagne ; elle est même inférieure de 0,4 an à celle de 2019.