Vers un démarrage tardif de la saison des pluies

Rédigé le 06/09/2022
PB

3

Alors que certaines régions de l’île connaissent une saison particulièrement sèche, la situation risque de ne pas s’améliorer dans les mois qui viennent. Selon Météo France Réunion, il existe un risque de sécheresse alors que les températures devraient être normales à inférieures à la normale pour les prochains mois.

Les quelques fronts froids de ces derniers mois, d’ordinaires plus généreux avec les régions sud et ouest, n’ont pas apporté les pluies attendues. Dans ces régions déficitaires en précipitations, la situation ne va pas s’arranger dans les prochains mois.

Selon les prévisions de Météo France, "un signal sec est attendu sur une grande partie de l’île". François Bonnardot, responsable de la climatologie à Météo France, préfère parler de risque plutôt que de sécheresse. "Il y a de fortes probabilités pour que les pluies soient inférieures à la normale. Dans les régions nord et sud-ouest, elles seront un tiers inférieures aux valeurs habituelles", explique-t-il.  

Avec des sols déjà asséchés après deux mois sans ou peu de pluie, une attention particulière devra être portée aux feux de forêts et au monde agricole. Le comité de sécheresse devrait ainsi se réunir la semaine prochaine pour faire un point sur la situation météorologique et hydrologique. Les communes qui s’alimentent en eau souterraine sont plus à l’abri que celles alimentées par les eaux superficielles plus réactives au période de sécheresse. 

Grâce à l’alizé est-sud-est, la région Est a en revanche été arrosée par paquets durant l’hiver austral, note François Bonnardot. Les prévisions de précipitations pour le trimestre septembre-octobre-novembre continuent d'être proches de la normale.

Côté températures, les moyennes prévues sont normales à inférieures à la normale. "Il n'y a pas d’anomalie signalée pour le moment. Il devrait commencer à faire plus chaud au mois d’octobre", indique le météorologue.

Au regard des prévisions, Météo France table donc sur "un démarrage lent ou tardif de la saison des pluies". Dans les hauts, les pluies habituelles de saison sont attendues pour le mois de novembre. 

Une raison supplémentaire pour rappeler que la ressource est précieuse et qu'il faut éviter le gaspillage et limiter sa consommation en eau.