André Rougé : "Mayotte, plus grande maternité de l’Union Européenne : sortons la poussière de sous le tapis !"

Rédigé le 17/01/2023
LG

3

Le député européen André Rougé, délégué national de l’Outre-mer du Rassemblement National, s'exprime au sujet de Mayotte à travers un communiqué.

Mayotte bat un nouveau record de natalité en 2022 avec près de 10 795 naissances, soit une trentaine de nouveaux nés par jours.

Alors que ces chiffres pourraient nous réjouir, nous qui, au Rassemblement National, souhaitons instaurer une vraie politique nataliste, ils sont en réalité très inquiétants.

Les mahoraises n’ont aucun lien de cause à effet avec ces chiffres, vu que 3 naissances sur 4 proviennent de deux parents étrangers.

On en revient toujours au même écueil, la submersion migratoire !

L’INSEE a recensé sur l’année 2021 300 000 habitants, chiffre immédiatement contesté par la population mahoraise et quelques responsables politiques.

Il est en effet quasiment impossible pour cet Institut de tenir une comptabilité précise du nombre d’habitants, au vu de l’immigration clandestine présente sur place et souvent réfugiée dans des terres isolées.

Pire encore, la chaine du service public « Mayotte 1ere » admettrait même que ces chiffres seraient minorés pour « ne pas provoquer de réactions hostiles ».

Il est grand temps de sortir la poussière de sous le tapis, le Rassemblement National ne cessera de répéter les mesures qui s’imposent ;

- Réformer le code de la nationalité en mettant fin au regroupement familial et au droit du sol.

- Couper les pompes aspirantes de l’immigration notamment en mettant fin aux aides sociales non contributives pour les étrangers.

- Expulser les personnes présentes illégalement sur le territoire pour rendre Mayotte aux mahorais comme sur l’ensemble du territoire, pour rendre la France aux français !

- Augmenter drastiquement les effectifs de la police aux frontières et les moyens de surveillance aériens et maritimes.

- Mener un réel bras de fer avec le gouvernement des Comores en coupant les aides au développement tant qu’ils ne mettront pas fin aux arrivées de leurs concitoyens à Mayotte.

Plutôt que d’inviter le Président des Comores AZZALI à déjeuner à l’Élysée comme en ce début d’année.

Comme le Rassemblement National en a l’ambition pour l’ensemble du territoire français, il est urgent de rendre Mayotte aux mahorais !