Les nouveaux chiffres de la délinquance mettent en perspective le climat de tension qui règne à Mayotte

Rédigé le 31/12/2022
LG

1

Gérald Darmanin se rend ce week end dans le 101ème département français. Le ministre de l’Intérieur aura l’occasion de commenter le tout dernier baromètre de la délinquance dont les données émanent des interventions des forces de l’ordre.

Les mois se suivent et se ressemblent à Mayotte en termes de délinquance. Le ministère de l’Intérieur vient de rendre public le baromètre mensuel qui permet de comparer les chiffres clés de la délinquance à Mayotte. 

En matière de délinquance générale, c’est le statu quo entre novembre 2021 et novembre 2022 avec respectivement 1022 et 1021 faits constatés. Cependant, une nette différenciation est visible entre les communes en zone police (+12,27% de faits de délinquance) et celles en zone gendarmerie qui sont en recul (-7,26%).

Une toute petite amélioration est à retrouver sur les atteintes volontaires à l’intégrité physique. Le nombre de faits est passé de 438 en novembre 2021 à 424 en novembre 2022 soit -3,20%. Cette amélioration est visible en zone police comme en zone gendarmerie. 

Les chiffres des atteintes aux biens sont beaucoup plus significatifs. 434 contre 369 faits ont été relevés respectivement en novembre 2021 et lors du même mois de 2022, soit un recul de 14,98%.

Ces petits signes d’espoir sont néanmoins contrastés lorsque la comparaison se fait sur les onze premiers mois des années 2021 et 2022. En matière de délinquance générale, 880 faits ont été constatés en 2021 contre 984 cette année, ce qui représente une augmentation de 11,82% sur la période.