L’État, Ouangani et la 3CO signent une convention en faveur de la redynamisation du centre-ville de Ouangani

Rédigé le 21/12/2022
Nicolas Payet

Dans le cadre du programme national « Petites Villes de Demain », le représentant de l'Etat, l'édile de Ouangani et la vice-présidente de la communauté de communes du centre-ouest (3CO) étaient réunis ce lundi pour son lancement officiel.

Thierry Suquet, préfet de Mayotte, délégué du Gouvernement, Youssouf Ambdi, maire de Ouangani et Mariame Saïd, vice-présidente de la 3CO, ont signé ce lundi une convention pour financer la redynamisation du centre-ville de Ouangani. Cette signature intervient dans le cadre du programme national « Petites Villes de Demain », qui vise à soutenir le développement des villes de moins de 20 000 habitants.

L’ambition de ce programme est de conforter le rôle de centralité des petites villes au sein de bassins de vie plus vastes et concerne les communes mahoraises de Ouangani, Bandrélé et Bandraboua. Depuis 2020, ces communes bénéficient à ce titre d’un soutien financier de l’État et un appui en ingénierie de la Banque des Territoires.

Dans ce cadre, la ville de Ouangani a élaboré un plan d’action suivant trois orientations stratégiques :
  • Répondre aux besoins croissants en équipements et service des habitants ;
  • Créer une réelle cohésion entre les pôles villageois de Coconi, Hapandzo, Barakani et Ouangani ;
  • Travailler la vitalité et la qualité urbaine du centre-ville de Ouangani.
Cette stratégie se décline en 19 projets et actions emblématiques : soutien au commerce de proximité, aménagements d’espaces publics de qualité, développement d’une offre de logement de qualité et équipements dédiés à la jeunesse.

Au total, ce sont plus de vingt millions d’euros d’investissements prévus d’ici 2026 pour améliorer le cadre de vie des habitants et accompagner le développement de ce pôle d’équilibre de l’ouest de l’île.