Le plan de restructuration d'Air Austral validé par le tribunal de commerce

Publié le 25/01/2023 par La Rédaction

6

Le troisième vice-président de la Région Réunion est ressorti satisfait du tribunal de commerce suite à la validation du plan de restructuration présenté par la compagnie aérienne qui n'est maintenant plus menacée.

"C'était l'étape finale qui valide le protocole de conciliation et qui permet de restructurer Air Austral. C'est une satisfaction et une réussite collective", lance Normane Omarjee, troisième vice-président de la Région Réunion à la sortie du tribunal de commerce.

Le plan de restructuration soutenu par la Commission européenne qui a débloqué une aide de 119,3 millions d'euros a été logiquement validé par les magistrats. "Nous venons d'investir dans une compagnie qui emploie 850 salariés en plus des 3.000 emplois indirects. Nos premières pensées vont aux salariés", explique Normane Omarjee qui rappelle, "Nous avons récupéré cette compagnie alors qu'elle était en cessation de paiement. Elle a été sauvée."

 


"On a une obligation de résultat lorsqu'on a la vie de 850 personnes entre nos mains parce que nous avons été élus. Aujourd'hui, personne n'a perdu d'argent. Nous avons beaucoup investi. Les investisseurs réunionnais dont l'historique Sematra ont rendu possible cette restructuration", insiste le vice-président de la Région Réunion qui s'exprime en tant que représentant d'Huguette Bello, présidente de la collectivité.

Normane Omarjee évoque les travaux encore à réaliser : "Il y aura maintenant la mise en oeuvre des modalités de gouvernance qui a pour actionnaire majoritaire RunAir à hauteur de 55% et la Sematra à hauteur de 45%. Il va y avoir la mise en place d'un conseil de surveillance avec des directives et une ligne de conduite à tenir ensemble."

Voici le communiqué d'Air Austral :

Air Austral annonce l’homologation de son protocole de conciliation

 Air Austral est heureuse d’annoncer que le Tribunal de commerce de Saint-Denis a homologué ce mercredi 25 janvier 2023, le protocole de conciliation reprenant l’ensemble des efforts consentis par les différents créanciers dans le cadre du plan de restructuration de la compagnie. Ce dernier avait été signé par toutes les parties signataires (Etat français, actionnaires, créanciers publics et partenaires bancaires), le 23 décembre dernier.

Ce protocole et son homologation vont permettre à Air Austral de mettre en œuvre les opérations capitalistiques prévues dans le cadre de son plan de restructuration.  

 Joseph Bréma, Président directeur général d’Air Austral, déclare : "Je souhaite remercier au nom de tous les salariés de l’entreprise, l’Etat français, pour leur profond soutien, notre actionnaire de référence la SEMATRA et l’ensemble de nos partenaires bancaires pour leur présence renouvelée à nos côtés, mais également nos futurs actionnaires, regroupés sous le nom de RunAir, pour leur précieux engagement. Cette étape clé va désormais nous permettre de nous tourner vers l’avenir avec plus de sérénité. La compagnie peut ainsi poursuivre la mise en œuvre de son plan de restructuration visant à assurer la pérennité de ses activités".