Migrants sri lankais : Suite à une avarie moteur, les ressortissants accueillis huit jours sur une île de l'océan Indien

Rédigé le 21/09/2022
Régis Labrousse sur place

36

Trente-huit Tamouls et huit Singhalais comparaissent actuellement devant le juge des libertés et de la détention qui va statuer vers 18 heures sur la prolongation de leur placement en zone d'attente. Au cours de leurs interrogatoires, les Sri Lankais ont raconté avoir été pris en charge pendant huit jours sur une île suite à une panne moteur avant d'être redirigés vers leur pays d'origine.

Quelle est cette île de l'océan Indien où les migrants sri lankais débarqués à La Réunion samedi dernier pour y demander l'asile ont été accueillis ? Les ressortissants actuellement entendus dans le cadre d'un débat devant le juge des libertés et de la détention racontent qu'à la suite d'une panne de moteur, ils se sont échoués sur ce caillou dont ils ignorent le nom et la nationalité de ceux qui les ont pris en charge pendant une huitaine de jours.

Essentiellement des militaires ont été décrits par les candidats à l'asile qui leur ont fourni un toit et de la nourriture avant de les faire embarquer sur un nouveau navire, direction leur pays d'origine. Mais hors de question pour ces 46 hommes femmes et enfants de retourner vers l'oppression et la misère qu'ils tentent de fuir. Ils se sont alors dirigés vers La Réunion où ils ont débarqué samedi 16 septembre dernier.