Le GIGN simule une prise d'otages sur le tarmac de Gillot

Rédigé le 20/09/2022
Maxime Bonnet

4

Afin de se préparer au scénario d'une prise d'otages dans un avion, les militaires du GIGN se sont exercés dans un appareil d'Air Austral mercredi dernier 14 septembre. Des hôtesses de l'air de la compagnie régionale se sont également prêtées au jeu pour plus de réalisme.

Durant presque quatre heures, les hommes de l'antenne locale du GIGN ont simulé un détournement d'avion par un groupe de terroristes. Pour l'occasion, la compagnie Air Austral a mis à disposition l'un de ses appareils et du personnel pour que l'exercice se passe dans des conditions les proches possibles de la réalité. Des faux passagers se sont également prêtés au jeu pour plus de réalisme.
 
Les gendarmes ont ainsi pu mettre en pratique l'évacuation d’un otage victime d’un malaise diabétique, les négociations afin de libérer les jeunes otages, le lancement de l’assaut, l’évacuation et la récupération des otages.
 
Les cadets de la police nationale ont également participé à cette simulation qui contribue à leur formation.