Parricide de Grand Galet : La gardée à vue nécessite des soins psychiatriques

Rédigé le 18/09/2022
LG

4

La femme d'une quarantaine d'années suspectée du meurtre de son père dans le village de Grand Galet à Saint-Joseph samedi matin a vu sa garde à vue levée. Elle nécessite des soins psychiatriques. Le parquet de Saint-Pierre fait le point :

Dans le cadre de l’enquête ouverte en flagrance du chef de meurtre sur ascendant, faits commis à Grand Galet sur la commune de Saint-Joseph, la mesure de garde à vue dont faisait l’objet la fille de la victime depuis hier va être levée en cette fin de journée.

L’expert psychiatre qui a examiné la gardée à vue a estimé que son état relevait d’une mesure de soins psychiatriques à la demande d’un représentant de l’Etat, ce qui correspondait auparavant à une hospitalisation d'office.

Les investigations vont néanmoins se poursuivre tant sur les faits que sur la personnalité de la mise en cause.