Le PCR s’élève contre la censure de RT France

Rédigé le 24/01/2023
N.P

7

Communiqué du PCR :

Samedi 21 janvier, la chaîne de télévision RT France (Russia Today) a annoncé sa fermeture, après le gel de ses comptes bancaires par la Direction Générale du Trésor. Elle était déjà interdite de diffusion suite aux sanctions concernant l’intervention de l’armée russe en Ukraine.

Dans un communiqué, les responsables de RT France rappellent que son travail n’a jamais fait l’objet de condamnations comme pour souligner son professionnalisme. Ils déclarent que le gel de leurs avoirs est « une décision politique, en dehors de tout cadre juridique préalablement établi, c’est ce qu’on appelle censure. » C’est aussi une attaque contre le pluralisme de l’information, le droit à l’information et la liberté d’expression.

Cette décision contredit la position du Président de la France qui s’était indigné lorsque RFI et France 24 ont été interdits de diffusion au Mali. « La suspension de diffusion d’un média est le signe d’une course en avant vers le pire », avait-il déclaré.

Le pire dans le gel des comptes de la chaîne RT France, c’est l’impossibilité de payer les 123 salariés, dont 77 journalistes détenteurs de la carte de presse. C’est surtout la perte d’emplois.

Le PCR dénonce la censure en France. Il rappelle l’ostracisme des médias officiels envers les dirigeants du PCR, interdits d’antenne. Notre journal a été saisi 44 fois. Son directeur, Paul Vergès, a même été poursuivi pour « délit d’opinion ». C’était le prix de la résistance à la politique réactionnaire qui était en vigueur à l’époque. Le droit à l’information est un droit fondamental qu’il faut respecter.

Bureau de Presse du PCR
Fait au Port, ce mardi 24 janvier 2023