Réunion Graffiti : De Saint-Denis à Saint-André, cap sur la 4ème édition du Festival

Rédigé le 22/09/2022
N.P

1

Le festival Réunion Graffiti se tiendra du 24 septembre au 16 octobre.

Le communiqué :

Le Festival Réunion Graffiti est de retour du 24 septembre au 16 octobre prochains. Focus sur les nouveautés 2022.

Deux villes d’accueil : Saint-Denis et Saint-André

Pour sa 4è édition, le festival durera 3 semaines avec une ambition clairement affichée par Eko LSA, son directeur : « devenir le plus grand festival international de street art de l’océan indien ». Réunion Graffiti constitue d’ores et déjà un rendez-vous annuel de la vie culturelle dyonisienne, grâce notamment au soutien renouvelé de la ville de Saint-Denis en matière d’arts urbains. Preuve de ce dynamisme, un nouveau projet avec la SIDR qui s’étalera sur deux ans, avec la création d’une friche dédiée aux artistes du festival dans un immeuble désaffecté. Cette année, le périmètre du festival s’agrandit à travers une action « Hors les murs » en partenariat avec la Ville de Saint-André, dans le cadre de sa politique de rénovation urbaine. De grandes fresques sur façades seront ainsi réalisées dans les deux communes.

Une trentaine d’artistes de tout horizon

En 2022, le festival accueillera une trentaine d’artistes: 6 artistes internationaux(l’allemand Atom One, les américains How & Nosm, les suisses Jazi et Stom500, l’argentine Zumi) 7 artistes nationaux(Ceet, Lazoo, Nasty, Pest, Sifat, Sitou, Soklak), 5 artistes de la Réunion (Floé, Kes, Omouck, One Shoz, Pandakroo), et 1 artiste de Mayotte (Papajan). Nouveauté cette année,One Shoz a été choisisuite à un appel à candidature et Kes a été sélectionné lors de la « battle 2022 » qui s’est déroulée au Graff Park de Saint-Denis. S’ajoutent à l’affiche 9 artistes résidents dont la plupart travaille tout au long de l’année sur L’évènement : Dey, Eko LSA, Ice, Konix, Macak, Nimbus, Oner, Sept, Roko. «La rencontre entre des artistes venant des 4 coins du monde constitue un point fort de notre programmation » précise Eko Lsa.

Une ouverture sur Mayotte

Par ailleurs, un appel à projet spécifique a été organisé par Réunion Graffiti et le Département de Mayotte à destination des artistes mahorais. Son but :valoriser les talents du territoire, contribuer à leur notoriété et encourager la collaboration culturelle entre La Réunion et Mayotte. Dans ce cadre, une fresque collaborative sera réalisée à la Délégation de Mayotte à La Réunion par l’artiste mahorais Papajan et l’artiste réunionnaisOner, sur le thème du vivre-ensemble et de la fraternité entre les deux peuples.

Un concert de Rap le 8 octobre

Le Graffiti et le Rap constituent historiquement deux des cinq piliers du mouvement Hip-Hop. «J’ai vu l’émergence du Hip-Hop à La Réunion dans les années 90 » se remémore Eko Lsa. C’était une période pleine d’énergie et de créativité. Nous avions envie de faire un concert qui réunisse les noms connus de la scène rap réunionnaise des années 2000 ». Atep, Futur Crew, James, Renlo, Kenschiro ont tous répondu présent pour un concert unique « Chien Denis Style »le 8 octobre à la Cité des Arts.

Une semaine d’animations artistiques à la Cité des Arts du 10 au 16 octobre

La semaine démarrera par deux jours de Workshop des artistes ouvert au public, pendant lesquels les artistes peindront sur toile, toiles qui seront ensuite exposées. Elle se terminera par une «Graffiti Block Party», un des temps forts du festival où tous les artistes se retrouveront pour peindre ensemble sur les murs du Palaxa. Toute la semaine, le festival proposera des ateliers d’initiation gratuits et ouverts à tous, et tout particulièrement aux jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Denis pour lesquels le festival anime des actions tout au long de l’année avec un credo : « amener la culture dans les quartiers et amener les quartiers à la Cité des Arts». Des Apéro Live Painting seront proposés tous les soirs en afterwork. Et pour célébrer les 30 ans du LSA Crew, une exposition mêlant nouvelles œuvres et rétrospective ornera les murs du Banyan.

La Scène alternative Electropicales les 14 et 15 octobre réalisée et scénographiée par Réunion Graffiti et Stage OI.

Véritable univers reprenant la charte graphique des années 80s, ce projet part duGraff Park de Saint Denis et se déplace au Barachois pour y être finalisé et offrir une belle surprise aux festivaliers. Prouesse technique, cette scène est composée de 9 containers de 2t chacun, afin de créer un cocon inédit et unique. Une expérience autant sonore que visuelle. La Réunion regorge de talents et sait attirer les talents du monde entier. Cette 4ème édition du festival Réunion Graffiti sera à son image : intense et métissée.