[Pierrot Dupuy] Boycott du Mondial par Le Quotidien : Une fausse bonne idée ?

Rédigé le 15/09/2022
Pierrot Dupuy

52

Il y a deux jours, le 13 septembre, Le Quotidien annonçait sur 5 colonnes à la Une sa décision de boycotter le Mondial qui va se dérouler au Qatar en raison du non respect des droits humains par ce pays, du scandale des stades climatisés alors même que notre planète subit les premiers effets négatifs du réchauffement climatique ou encore à cause de la violation de la liberté d’expression dans le pays hôte.

Interrogé sur Franceinfo, Vincent Vibert, le directeur du journal, est apparu résolu : "Même si la France est championne du monde, nous ne le relaierons pas". Le journal boycottera la Coupe du Monde 2022.

Un sacré coup de pub

Si l'on devait raisonner à court terme, on dirait que Le Quotidien a fait un bon coup. Etant le premier titre de presse français à prendre une telle décision, toute la presse au niveau national en a parlé. Sacré coup de pub pour le journal.

Mais pas sûr que l'opération soit profitable à moyen terme.

Sur le fond, on ne peut qu'être d'accord avec les journalistes du Quotidien pour dénoncer le choix du Qatar. Il apparait complètement aberrant aujourd'hui d'aller organiser une telle manifestation dans un pays où il fait tellement chaud qu'il a fallu prévoir de climatiser tous les stades. Bonjour l'empreinte carbone ! Sans parler des droits de l'Homme (et des femmes) qui sont bafoués, des migrants réduits en esclavage, qui ne sont parfois même pas payés, dans l'impossibilité de rentrer chez eux, pour les contraindre à finir dans les temps les chantiers du Mondial.

Quelques uns à la FIFA ont dû toucher de belles enveloppes pour les convaincre de faire un tel choix.

Et la Chine ? Et la Russie ?

Mais si on boycotte le Qatar, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Ne devrait-on pas aussi boycotter la Chine ? Et la Russie ? Et l'Iran ? Et l'Afghanistan ? La liste des pays "boycottables" serait longue.

Et puis quels critères retenir ? Le risque étant qu'on trouvera toujours une bonne raison de boycotter et qu'au final on risque d'empêcher toutes les manifestations internationales.

Le Quotidien boycotté à son tour ?

Le premier match se déroulera le 20 novembre prochain, dans deux mois. Connaissant l'engouement des Réunionnais pour le football, il y a fort à craindre qu'ils ne boycottent à leur tour le journal du Chaudron pour se tourner vers d'autres médias, papiers ou numériques, pour pouvoir suivre les exploits (on l'espère...) de l'équipe de France.

Tout comme les annonceurs qui, on le sait, sont très actifs à chaque coupe du Monde.

Et Le Quotidien, qui n'est déjà pas dans une forme éblouissante, c'est le moins que l'on puisse dire, a-t-il les moyens de faire une croix sur une telle manne financière ?