Risque de pénurie des aliments pour animaux

Rédigé le 27/11/2022
C.L.

24

​L’inflation n’épargne aucun produit. Les rayons des magasins animaliers pourraient se retrouver vides à leur tour.

90% des aliments utilisés pour nourrir les animaux viennent de protéines animales ou de céréales. Ces matières premières disponibles se font rares actuellement notamment à cause de la grippe aviaire et de la fièvre porcine notamment. 

Une flambée du prix des matières premières a été observée. Des producteurs ont dû trouver des alternatives sur certains produits. 
Les graisses animales utilisées pour envelopper les croquettes pour chat sont maintenant convoitées par les acteurs de la filière des biocarburants. Les prix ont en conséquence été multipliés par trois. 

Les producteurs des aliments pour animaux déplorent une progression globale de 30 à 50% des coûts de fabrication. Les pénuries sur les matières premières commencent à se faire sentir dans le secteur. La conséquence est la menace d’une baisse de la production. Une mauvaise nouvelle pour les propriétaires d’animaux qui ont déjà dû composer avec une inflation de près de 15% des prix des croquettes.